La vague digitale transforme les organisations et conduit chaque fonction à réinterroger ses pratiques, sa contribution et même son positionnement. La fonction Achats n’échappe évidemment pas à cette révolution numérique lancée depuis quelques années. Comment se positionnent les acheteurs face à la digitalisation de leurs organisations ? Quelles en sont les tendances, enjeux et bénéfices ?

Digitalisation de la fonction achats : où en est-elle aujourd’hui ? 

Le tournant digital est clairement amorcé au sein de la fonction Achats. Grâce aux technologies intelligentes et au développement de « l’industrie 4.0 », le digital est au service du repositionnement de la fonction Achats au sein des organisations.

L’étude E-Procurement 4.0 de PwC confirme ce virage numérique :

  • 35% des directeurs Achats confirment avoir digitalisé leurs processus transactionnels
  • 19% déclarent avoir transformé leurs processus stratégiques
  • 60% souhaitent mener un programme de digitalisation complet de leur fonction d’ici 5 ans.

Cependant, malgré que les directeurs achats sont conscients des atouts de la digitalisation, lors de cette même étude, seuls 16% des directeurs interrogés mentionnent avoir une vision claire et une feuille de route précise pour continuer la digitalisation de la fonction Achats.

Notons toutefois que le paysage de la fonction est en train considérablement de changer depuis une dizaine d’années grâce à la diversification des outils et technologies permettant une digitalisation totale de la chaine achats.

Quelles sont les tendances en matière de digitalisation des achats ?

Les nouvelles technologies prennent de plus en plus de place au sein des départements achats. La transformation numérique des pratiques achats concerne toutes les tailles d’entreprises. Certaines priorités se dégagent ces dernières années pour les acheteurs :

  1. Intégration en temps réel des données de la chaine de valeurs achats depuis à la fois les fournisseurs, les distributeurs et les clients internes
  2. Automatisation des processus « sourcing » & « purchase-to-pay »
  3. Rationalisation des tâches redondantes grâce à des solutions RPA (Robotic Process Automation)
  4. Utilisation de l’intelligence artificielle pour les aider dans leur travail collaboratif
  5. Analyse des processus achats grâce à des outils digitaux de Business Intelligence

Face à ces priorités, les solutions numériques telles que la blockchain, l’automatisation des processus robotiques, l’intelligence artificielle devraient prendre une place de plus en plus importante d’ici les prochaines années.

Avantages et bénéfices de la digitalisation de la fonction achats   

Un processus Achats 100% digital a un impact considérable sur l’entreprise. Il permet de cartographier les achats, de mettre en œuvre des plans d’actions, de clarifier les besoins, de réduire les coûts, de gérer les risques, de mesurer la performance,… en quelques mots : élargir le champs d’action de la fonction d’Achats.

Ce type de technologie permet également des gains significatifs : ROI estimé à 12 mois, gain de temps, respect des procédures internes, réduction des consommations internes, optimisation des coûts, réduction des problèmes de qualité/coûts/délais, … En termes de gains directs, on estime en moyenne un gain de 3% à 6% des dépenses gérées.

Les avantages des la digitalisation des achats en FRANCE

Comment optimiser la transformation digitale de la fonction Achats ?

Pour garantir le succès de la digitalisation du service Achats, la méthode la plus rationnelle consiste à définir une feuille de route. En effet, cette feuille de route va permettre d’aligner les différentes parties prenantes sur un diagnostic, un objectif et les solutions à mettre en place pour atteindre l’objectif fixé.

Pour ce faire, cette feuille de route doit comprendre au minimum  :

  • Les priorités métiers de la direction des achats et financière en lien avec les missions et objectifs confiés par la direction générale
  • Les évolutions contextuelles (les réglementations en vigueur)
  • Un audit de l’existant
  • Une étude de rentabilité qui va permettre de qualifié le potentiel de votre objectif de digitalisation des processus en regard des coûts prévisionnels

Il est également conseiller de privilégier des approches projets où l’ensemble de collaborateurs sont engagés afin de conserver une dynamique projet, d’amplifier l’engagement des utilisateurs et surtout de donner une solution concrète avec un retour sur investissement plus rapide.

 

La digitalisation des achats est en marche au sein du secteur public comme privé.  Ces nouvelles technologies passe par plusieurs étapes. Dans un premier temps, la digitalisation est synonyme de réorganisation des services et des processus. Ensuite, dans un second temps, les acheteurs peuvent adopter des outils innovants de gestion des achats, qui répondent aux enjeux de leur département.

De manière générale, les tendances technologiques ne cessent de faire leur apparition au service de la fonction Achats et donnent donc aujourd’hui aux acheteurs l’opportunité d’évoluer grâce à l’innovation.

Notre solution ASK&GO dédiée à la gestion des achats répond à vos défis de performance en intégrant l’ensemble de vos achats.

par Charlotte LAMBERT- Marketing & Communication Officer

Share This